Bol

Souvent remplacé par une grande tasse à café , le bol reste encore la pièce maitresse du déjeuné du matin .
Café , thé , céréales ... Chacun y adapte ses habitudes , ce qui en fait une forme incontournable de la poterie .
Le bol n'a pas d'accessoires ,de fioritures , il est dépouillement , pureté .
Le Japon , pays de la cérémonie du thé , a sans aucun doutes contribué à elever cette forme aussi simple au rang d'oeuvre d'Art .
C'est pourquoi cette page aborde plus particulièrement les formes japonaises du bol .

Il est étonnant de constater comment au Japon , les bols sont répertoriés par forme.
Le tournassage du pied est aussi trés varié.Le bol d'été sera plus ouvert ,
alors que le bol d'hiver plus refermé sera peut-être une invitation à réchauffer les mains contre sa paroi .

Les détails de la forme et des parties qui constituent le bol : pied , tronc , hanche , lèvre ...
font curieusement penser à une planche anatomique ...

Céladons , Shino , Rakus ...
Les techniques céramiques et les décors les plus diverses ont toutes été mise en oeuvre durant des siècles
pour permettre à chaque époque d' innover et de toujours garder l'interêt des connaisseurs.
 
 
Un peu de litterature:
" ... le plaisir de contempler dans ses profondeurs obscures un liquide dont la couleur se distingue à peine
de celle du contenant et qui stagne silencieux dans le fond . Impossible de discerner la nature de ce qui se trouve dans les ténebre du bol,
mais votre main perçoit une lente oscilation fluide , une légère exudation qui recouvre les bords du bol vous apprend qu'une vapeur s'en dégage
et le parfum que véhicule cette vapeur vous offre un subtil avant -goût de la saveur du liquide avant même que vous emplissiez votre bouche.
Quelle jouissance dans cette instant ... "
Tanizaki Juchiro . " Eloge de l'ombre "

page d'accueil